Atlas de la Wallonie
Le contexte
ouvrir le menu
Le milieu physique
ouvrir le menu
Les hommes
ouvrir le menu
Patrimoine
ouvrir le menu
Les activités
ouvrir le menu
Les réseaux
ouvrir le menu
L’environnement
ouvrir le menu

Le sol est un des éléments essentiels à prendre en compte pour établir le potentiel du milieu physique en aménagement du territoire. La pédologie ou science du sol a pour objet l’étude et l’analyse de la couche superficielle de la croûte terrestre qui, abritant de nombreux organismes vivants, est composée d’un mélange organisé de matières minérales et organiques, d’air et d’eau. Ces différents éléments du sol sont étudiés dans leur composition, leur disposition, leurs fonctions et leurs interactions. La distribution spatiale de ces organisations fait l’objet de la cartographie des sols.

La perception du sol diffère selon son utilisateur :

  • les forestiers prennent en compte principalement des notions de typologie des sols et des humus ;
  • les agriculteurs font appel plus volontiers à l’analyse de terre pour le conseil de fumure personnalisé, tout en étant attentifs aux qualités physiques des sols pour déterminer les choix culturaux (spéculations) les plus adaptés ;
  • les aménageurs et autres gestionnaires du territoire ont une vision, soit très ciblée lorsqu’ils rencontrent des problèmes ponctuels de contamination ou de réhabilitation de sites, soit très large lorsqu’il s’agit de donner des directives d’aménagement.

La carte des sols de la Belgique*, levée à 1/5 000 entre 1947 et 1990 et publiée à 1/20 000 sous les auspices de l’IRSIA, constitue un des moyens d’appréhender le milieu physique. En effet, sa légende pragmatique repose sur des critères objectifs tels la texture (expression synthétique de la proportion relative d’éléments classés granulométriquement en sable, limon et argile), le drainage naturel, le développement de profil (c’est-à-dire la pédogenèse – histoire et évolution d’un sol), la charge caillouteuse, l’épaisseur du sol et la présence éventuelle d’un substrat différent.

Les régions agricoles épousent assez correctement les grandes zones d’associations de sols qui correspondent à des aptitudes d’égales valeurs agro-écologiques. Ainsi les sols limoneux au nord du sillon Sambre et Meuse présentent des qualités morphologiques reconnues parmi les meilleures de par le monde ; les générations successives d’agriculteurs les ont rendus également parmi les plus fertiles.

À l’intérieur des régions agricoles, les aptitudes pédologiques peuvent cependant varier fortement. La carte des sols, associée aux livrets explicatifs, peut alors être interprétée en terme de classes d’aptitude pour les principales spéculations agricoles et forestières.
Cette notion d’aptitude, et corollairement, de valeur des sols est notamment essentielle dans le cadre des remembrements afin d’assurer la base qualitative d’un échange équitable des terres agricoles.

Le souci actuel d’aménagement intégré, de gestion et du respect de l’environnement donne un regain d’intérêt aux cartes des sols dont l’objectif après-guerre était de contribuer à l’augmentation des productions agricoles et forestières.

La connaissance de l’aptitude intrinsèque des sols est un élément essentiel pour répondre aux problématiques de gestion parcimonieuse du sol ; elle doit être complétée par d’autres éléments du milieu physique (tels la pente, l’exposition, l’altitude, le climat,...), ainsi que par des notions économiques éminemment variables, fonction de la conjoncture et de choix de société. Ceci nous amène alors à la notion de terre et de sa gestion au niveau parcellaire.

Outre l’aptitude, la notion de sensibilité (ou vulnérabilité) des sols est importante afin d’établir un diagnostic de potentialité des terres. La sensibilité des sols concerne notamment le problème de l’érosion ainsi que celui de la pollution des eaux souterraines et de surface. La dégradation des sols par l’érosion est surtout observée sur les sols limoneux profonds, et donc principalement en régions limoneuses et condruzienne. Teneur en matière organique, longueur de pente et occupation du sol sont parmi les facteurs les plus explicatifs de la perte en terres (érosion).

La potentialité des terres peut se définir comme sa capacité à supporter tel ou tel service ou à remplir telle ou telle fonction (agricole, forestière, d’habitat, de loisir, de conservation de la nature ou, dans un autre registre, d’aptitude à l’épandage de lisier ou de boues de stations d’épuration).

Une gestion ”optimale” de l’affectation des sols, définie, par ailleurs, dans les plans de secteurs, nécessite de prendre en compte ces notions de potentialité des terres sur base d’une interprétation de la carte des sols.

Pour autant qu’ils soient subordonnés à des observations de terrain, voire à des analyses en laboratoire, et à une lecture appropriée de la carte des sols, les outils de traitement des informations spatiales (Systèmes d’Information Géographique ou SIG) permettent de prendre en compte, et ce de manière objective, un très grand nombre de facteurs afin d’analyser et de gérer toujours mieux notre territoire.
Ainsi, on peut éviter de construire sur les sols les plus aptes à l’agriculture pour ne pas dilapider ”un capital sol” précieux et non renouvelable, ou encore de mettre en zone d’habitat des zones humides de fond de vallée plus propices à une flore et une faune naturelle et permettant une régulation des régimes hydrologiques.

* la vente de la carte des sols de la Belgique (pour la Région wallonne) accompagnée de son livret explicatif est assurée par l’unité de Géopédologie de la Faculté universitaire des Sciences agronomiques de Gembloux (FUSAGx) – 5030 GEMBLOUX.

Le projet de cartographie numérique de sols de Wallonie (PCNSW)

Financé par la Direction générale de l’Agriculture, le PCNSW a généré une version numérique “image” de la carte des sols et permettra, dès 2004, de disposer d’une version “vectorielle” couvrant toute la Wallonie 

Atlas de Wallonie > Milieu physique > Pédologie   
Carte du thème
Pédologie
Compléments
 
mrw.wallonie.be/dgatlp est un site du Service Public de Wallonie conçu et développé par la DGO 4
rue des Brigades d'Irlande, 1 - B-5100 Jambes (Namur) - BELGIQUE - Tél : +32 (0)81 33 21 11